lundi, novembre 19, 2018
Banner Top

Jour 9 : Une colombe est fidèle

Verset de Référence

« La colombe revint à lui sur le soir »

Genèse 8 v.11 LSG

Jour 9 : Une colombe est fidèle

Une colombe est fidèle pour toujours.

 

Jusqu’à ce que la mort vous sépare

 

Cette fois-ci, ma tante me laissa aller.

 

  • « Okay Freddy, file-donc avec Oncle Joseph, il t’attend au verger. »

N’écoutant que mon courage, je filais en trombe pour rejoindre Oncle Joseph qui tenait en sa main une bêche et une branche de charme qui serviraient à former une petite croix.

 

  • « Vas-y, creuse-là, et mets-les ensemble ».

Alors que je m’exécutais le cœur lourd, mon Oncle grelotta :

 

  • « Une colombe, c’est fidèle jusqu’à la mort. Jusqu’à ce que la mort la sépare de son conjoint. Ce que j’ai fait, c’est pour l’aider à partir sans souffrir. »
  • « Mon Oncle », lui dis-je, « alors ça veut dire que la vie d’une colombe s’arrête là où s’arrête son amour ? »

Humm… l’amour… c’est quoi vraiment l’amour ?

 

S’attacher à l’autre

 

C’est uniquement grâce à l’autre que l’on peut être vraiment soi-même.

 

Un roi sans sujets est un roi nu.

 

À quoi bon avoir le titre de Général si vous n’avez pas d’armée ? Celui de Pasteur si aucune congrégation ne s’est formée autour de vous ? De Professeur, sans élève à enseigner ? De Médecin, sans patient à sauver ? Peut-on être homme sans une femme qui nous renvoie en miroir ce que nous ne sommes pas ? Peut-on être père ou mère sans enfants qui reflètent en partie notre image ? Peut-on être un sujet sachant sans avoir appris un sujet ? Plus prosaïquement :

 

Peut-on devenir quoi que ce soit sans s’attacher à qui que ce soit ?

 

C’est bien là notre chance ! Nous, qui sommes conduits par l’Esprit, avons reçu un esprit d’adoption1. Ce qui signifie un esprit d’attachement. Nous étions seuls, perdus, abandonnés ou orphelins, sans nom, voués à dériver lorsque Christ nous a tendu la main et ramenés vers-lui. Il nous a lavés, ceints d’une nouvelle tunique, donné un nom glorieux, couronné d’un diadème de louange, nous a donné un nom, un privilège, un héritage, un honneur. Dans ce même Esprit, nous sommes devenus des gens du dedans et non plus du dehors2.

 

Du coup, nous les chrétiens, avons en nous une force nouvelle ultra puissante qui nous permet de résister à cette peur panique que répand sans cesse ce monde infidèle : la peur de l’attachement.

 

Alors, qu’en fait, s’engager c’est s’attacher ; s’attacher c’est devenir.

 

Tant que le fœtus ne s’attache aux trompes de sa mère, il se condamne à n’exister jamais lui-même. Aussi, on ne se trouve soi-même que lorsqu’on se trouve mutuellement, lorsque l’autre nous fait la grâce d’accepter de s’attacher aussi à nous, en même temps que nous.

 

Faites avorter des relations ou des projets, divorcez d’engagements, et il vous faudra tout recommencer. Sauf dans certains cas particuliers, la souffrance est souvent bien pire après qu’avant. L’amour véritable passe par l’amour de l’autre. On ne peut s’aimer vraiment soi-même que si l’on aime l’autre3.

 

Mais un homme fidèle, qui le trouvera4 ?

 

Pour qu’un attelage aille loin, il doit être solidement harnaché, pour qu’un alliage soit solide, il doit être parfaitement mêlé, pour qu’une union tienne bon, elle doit être scellée par une alliance, pour qu’une affaire se fasse, la confiance est de mise… et la liste est sans fin.

 

Dans ce domaine encore, le Seigneur a fait le premier pas. Exemple suprême, Il nous aime et c’est Son amour qui est le socle de sa fidélité à notre endroit5. Comme un couple de colombes ne peut l’être que s’ils sont deux, Il nous demande, à notre tour, d’aimer l’Éternel, de marcher dans Ses voies et de nous attacher à Lui.6

 

Tu peux avoir toute la réussite du monde, si tu n’es pas fidèle, tu ne seras qu’un géant aux pieds d’argile. La fidélité est toujours éprouvée par le feu des tentations et des injustices que l’on subit. La vraie réussite c’est d’avoir la fidélité et l’intégrité chevillées à nos promesses ; des promesses qu’on tient jusqu’au bout.

 

Pour être heureux en tout, il faut être fidèle en tout.

Prière :

« Mon cher Seigneur, Ta parole nous dit : « Si nous sommes infidèles, Il demeure fidèle, car Il ne peut se renier Lui-même.7 » ; Par ton Esprit-Saint qui nous enseigne toutes choses, apprends-moi à être fidèle, à aimer la fidélité, à en connaître la force et à être fier des valeurs chrétiennes que Ta Parole nous enseigne. Amen. »

Références :

1 Romains 8 v.14-15 : « Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit (…) vous avez reçu un esprit d’adoption. »

2 Éphésiens 2 v.18-19 : « …dans un même Esprit (…) vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors. »

3 Matthieu 19 v.19 : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

4 Proverbes 20 v.6 : « Beaucoup de gens proclament leur bonté ; mais un homme fidèle, qui le trouvera ? »

5 Deutéronome 7 v.8-9 : « Parce que l’Éternel vous aime (…) il a voulu tenir le serment qu’il avait fait à vos pères (…). Ce Dieu fidèle garde Son alliance… »

6 Josué 22 v.5 : « Aimez L’Éternel (…) marchez dans ses voies (…), attachez-vous à lui… »

7 2 Timothée 2 v.12-14 : « Si nous sommes infidèles, Il demeure fidèle, car Il ne peut se renier lui-même. »

Ce message vous a plu ? Partagez-le à vos amis.

Ce message vous a plu ? Merci de nous donner votre évaluation :
Envoi
User Review
5 (3 votes)

SOYONS EN CONTACT

SOYONS CONNECTÉS

GOOGLE PLUS

INSTAGRAM

LINKEDIN

YOUTUBE