lundi, novembre 19, 2018
Banner Top

JOUR 2 : S’ouvrir à la Colombe

Verset de Référence

« Mais la colombe ne trouva aucun lieu pour poser la plante de son pied. »

Genèse 8 v.9 LSG

S’ouvrir à la Colombe

Dès la Genèse, l’Ancien Testament évoque déjà l’intervention de la colombe comme une préfiguration de choses à venir.

 

L’arche de Noé

 

Noé est appelé à fabriquer une arche qui devra renfermer trois étages faits de multiples cellules, toutes enduites de poix (bitume) à l’intérieur comme à l’extérieur. À l’époque, cette substance se posait à chaud sur les navires, à plus de 1500°C, leur assurant, une fois séchée et durcie, la meilleure étanchéité possible1. C’est à cette seule condition que l’arche de Noé pourrait alors affronter et surmonter le monstrueux déluge annoncé. Heureusement, le capitaine avait tout prévu.

 

Une bonne navigation nécessite aussi de bien discerner le temps qu’il fait. Lors de sa mésaventure forcée, l’ami de Dieu se rendait chaque jour au troisième étage de l’arche dans un petit recoin –son poste de pilotage– où il avait stratégiquement inséré une petite fenêtre d’une coudée au carré en direction du ciel. Cette petite lucarne lui permettait de souffler un peu2. Imaginez la puanteur que renfermait ce vaisseau ou, bien encore, les bruits incessants causés par les bêlements des troupeaux ! Il était vital pour Noé de s’accorder un peu de calme et d’aller consulter la météo… la météo du Ciel.

 

C’était son moment de répit. Un temps d’intimité où se retrouvaient seul-à-seul Noé et son Seigneur. Remarquez cependant que Noé n’y monte jamais seul. Il est accompagné de la blanche colombe. Elle susurre à ses oreilles, s’envole pour espionner, le réconforte, le renseigne avant toute prise de décision.

 

Par analogie, cette arche c’est nous ; la pose d’étanchéité c’est le travail de notre sanctification ; cette colombe, c’est l’Esprit-Saint qui nous attend chaque jour dans la chambre haute ; le petit réduit au troisième, c’est notre cœur, que nous apprenons à écouter dans le secret de notre chambre au moment de notre culte personnel3. C’est là où l’on se ressource et où l’on se prépare à prendre les meilleures décisions, à affronter les tsunamis de la vie.

 

Cette vie de prière, cette recherche de communion, cet amour de la Présence de Dieu, savoir se retirer pour prier, sont de bonnes habitudes préliminaires à toute décision, elles sont essentielles et absolues. Jésus les a enseignées aux douze d’abord, puis aux cent vingt avant la chambre haute4 : ne bougez-pas d’ici avant que ne soit survenu sur vous le Saint-Esprit, et seulement alors pourrez-vous être mes témoins efficaces.5

 

Ouvrir la lucarne

 

Lorsqu’elle arrive, la Colombe a toujours dans son bec un rameau d’olivier symbole de l’espérance, de la renaissance, du salut et de la guérison pour un monde submergé par les eaux boueuses de sa rébellion. Vert comme l’espoir, couleur d’un arbre qui reprend vie, ce rameau préfigure la pâque, le pardon et la grâce imméritée de Dieu. Annonciatrice de l’Évangile, la divine Colombe vient toujours du Ciel avec la Bonne Nouvelle.

 

Or, elle revient d’abord et directement vers l’arche, en passant par la petite fenêtre. Elle revient à toi car le Christ ne peut exercer sa mission que par toi.

 

Le Saint-Esprit souhaite se sentir chez toi comme chez Lui.

 

Mais souvent lorsqu’Il s’en retourne, l’Esprit-Saint ne trouve pas de lieu où « poser la plante de son pied » car nous n’avons aucune mission chrétienne, aucune annonce de la Bonne Nouvelle à proclamer ou, pis encore, notre faîtière est close. Il Lui est impossible de rejoindre notre cœur, nous sommes « busy » ailleurs…

 

Pourtant, apprendre à attendre, s’attendre à Sa présence, apprendre de Sa personne5, c’est ouvrir son être entier. C’est cela entretenir une intimité avec le Seigneur.6

 

Shama Israël, Écoute…  La Colombe ne tardera pas…

Prière :

« Apprends-moi, ô Seigneur, à m’ouvrir à Toi. Régénère mes sens spirituels et que je puisse apprendre à m’approcher de Toi et à aimer ce que Tu aimes pour pouvoir T’accompagner ensuite dans Ta mission, ensemble, pour la gloire de Jésus. Amen. »

Références :

1 Genèse 6 v.14-22. Récit de l’arche de Noé.

2 Genèse 6 v.16 : « Tu feras à l’arche une fenêtre que tu réduiras à une coudée, en haut. »

3 Matthieu 6 v.5-7 : « Lorsque tu pries… »

4 Actes 1 v.13 : « Ils étaient tous assemblés en prière dans la chambre haute. »

5 Actes 1 v.8 : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » Actes 2 v.2 : « Tout à coup, il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux. »

6 Psaume 26 v.8 : « Éternel, j’aime le séjour de ta maison, le lieu où ta gloire habite. » Psaume 27 v.4 : « Je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l’Éternel, pour contempler la magnificence de l’Éternel. »

Ce message vous a plu ? Partagez-le à vos amis.

Ce message vous a plu ? Merci de nous donner votre évaluation :
Envoi
User Review
5 (3 votes)

SOYONS EN CONTACT

SOYONS CONNECTÉS

GOOGLE PLUS

INSTAGRAM

LINKEDIN

YOUTUBE