lundi, novembre 19, 2018
Banner Top

Jour 17 : Une colombe sait surprendre

>

Verset de Référence

« Aussitôt, ils furent tous remplis du Saint-Esprit. »

Actes 2 v.4 BDS

Une colombe est éprise de liberté

Une colombe arrive par surprise, sans prévenir. En vol, elle peut atteindre les 200km/h.

 

Elle vous surprend car elle est rapide et délicate à la fois.

 

En un instant

 

Brusquement, soudainement, sitôt, aussitôt, d’un seul coup, tout-à-coup, subitement, promptement, sont des adverbes dont la Bible regorge. En un instant, l’aveugle vit, promptement sa délivrance arriva, le paralytique bondit sur ses jambes, ils furent remplis du Saint-Esprit, Dieu délivra son peuple, Lazare sortit du tombeau, il survint comme un vent puissant1, la maison fut remplie, ils se mirent à parler en langues, la fièvre le quitta, les morts en Christ ressusciteront…

 

J’aime tellement ces adverbes tout simples, passés souvent inaperçus, tant ils décrivent si bien deux de Ses attributs dont la Colombe s’amuse : la vitesse et l’effet de surprise.

 

Car la gloire de Dieu, c’est de cacher les choses.2

 

L’Esprit-Saint agit quand Il veut, où Il veut, Il bénit qui Il veut, comme Il veut, comme le vent souffle, on ne sait ni d’où Il vient ni où Il va, mais on en ressent les effets3. On peut prier longtemps sans que rien ne se passe puis… d’un coup, ça y est ! On murmure à peine une prière sans même imaginer qu’Il ait pu l’entendre que déjà… c’est fait !

 

La Douce Colombe –Cœur du Seigneur– a Ses raisons que la raison ne connaît point.4

 

Il fallait bien s’égayer et se réjouir5

 

Une colombe est rapide et jouette. Elle est aussi généreuse et facétieuse. Elle aime surprendre.

 

Notre Dieu est le Dieu des surprises. Comme les Ch’ti Mi du Nord de la France qui croient que « le rire est à l’homme ce que la bière est à la pression »6, le Seigneur trouve toujours l’occasion de faire une fête. Que des gens s’ennuient dans un mariage, voilà qu’Il décide d’y faire son premier miracle7 ! Une pièce est perdue, on la retrouve : faisons la fête ! Une brebis s’est égarée, elle n’a pas été dévorée : faisons la fête8 ! Un fils est perdu, il revient à la maison : faisons-la fête ! Un pécheur se convertit, que le Ciel même fasse la fête car il y a plus de joie pour un seul pécheur qui se repent…

 

Les plus grandes joies qu’on a vécues, les cadeaux dont on se souvient le mieux, les émotions les plus intenses qu’on a ressenties sont ceux qu’on n’attendait pas, c’étaient des présents. Dieu ne fait que de donner, que de se donner (caris en grec). Dieu est le Dieu des cadeaux.9

 

L’Esprit-Saint est infiniment charismatique.

 

Dieu est humour

 

Dieu a beaucoup d’humour parce que Dieu a beaucoup d’amour.

 

La joie tient bonne place dans le fruit de l’Esprit.10 Elle vient juste après l’amour. C’est que, quand on aime, on s’efforce d’être toujours joyeux en dépit des circonstances ; pour le bien de notre entourage, pour notre bien surtout. Un cœur joyeux rend le visage aimable11, est un excellent remède12. Jésus fut transporté de joie par le Saint-Esprit.13 « Réjouissez-vous, je le répète, réjouissez-vous toujours dans le Seigneur »14, mais avec la joie que produit le Saint-Esprit15.

 

Finalement, ce n’est pas pour rien que l’une des manifestations les plus courantes, voire même un peu gênantes qui se produisent lors de réunions de réveil sont la joie et les rires. C’est que la joie et la gratitude déclenchent le miraculeux.

 

Rire, c’est revivre.

 

Le rire sucre les larmes16

 

Dieu nous invite à la fête et nous prépare au festin. Là-haut, plus de pleurs ! Plus de tristesse ! C’est donc sur terre qu’on s’entraîne à la danse –en couple avec Notre Belle Colombe– qu’on s’habitue à reconnaître Sa plume qui nous frôle, Son souffle qui nous parcourt, Son chuchotement qui nous conseille, Son amour qui nous touche et Sa joie qui nous inonde. Ne soyons pas dépareillés mais entrainons-nous à la gaieté ici-bas pour que nous n’apparaissions gauches là-haut, puisque l’allégresse et la liberté sont l’atmosphère du Ciel.

De son temps déjà, Martin Luther plaisantait : « Si on ne peut pas rire au paradis, alors je ne veux pas y aller17 ! »

La joie, c’est la liberté qui s’exprime.

Prière :

« Ma Colombe, (mon cher Saint-Esprit), qui Te tiens dans les fentes du rocher, qui Te caches dans les parois escarpées, fais-moi voir Ta figure, fais-moi entendre Ta voix ; car Ta voix est douce, et Ta figure est agréable.7 Que je sois de ceux qui vont relâcher Ta puissance, Ton caractère, Ta compassion encore cachés dans les parois escarpées de mon cœur. Que Tu puisses m’utiliser comme un signe. Donne à Ton serviteur d’annoncer Ta parole avec une pleine assurance, en étendant Ta main, pour qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de Ton saint serviteur Jésus.8 Amen.»

 

Références :

1 Job 42 v.5.

2 Romains 10 v.14 : « Comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? »

3 Actes 1 v. 8 : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins… »

4 1 Corinthiens 2 v.4 : « Ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance. »

5 Philippiens 2 v.13 : « Car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. »

6 Esaïe 6 v.8 : « J’entendis la voix du Seigneur, disant : qui enverrai-je, et qui marchera pour nous ? Me voici, envoie-moi. »

7 Cantique 2 v.14.

8 Actes 4 v.29-30.

Ce message vous a plu ? Partagez-le à vos amis.

Ce message vous a plu ? Merci de nous donner votre évaluation :
Envoi
User Review
5 (3 votes)

SOYONS EN CONTACT

SOYONS CONNECTÉS

GOOGLE PLUS

INSTAGRAM

LINKEDIN

YOUTUBE