lundi, novembre 19, 2018
Banner Top

Jour 14 : Une colombe est craintive

Verset de Référence

 « Mon cœur tremble au-dedans de moi, et les terreurs de la mort me surprennent ; la crainte et l’épouvante m’assaillent, et le frisson m’enveloppe. Je dis : Oh ! Si j’avais les ailes de la colombe, je m’envolerais, et je trouverais le repos. »

Psaume 55 v.5-7 LSG

Une colombe est craintive

Une colombe supporte très mal la crainte ou la peur.

 

Si un danger se présente, qu’elle le ressente ou l’entende, une colombe va changer complètement d’attitude voire de posture. Abandonnant sa quiétude habituelle, les plumes hirsutes, les yeux rougis de sang, les griffes sorties, marchant à reculons, ahanant bruyamment pour menacer, tournoyant pour intimider, elle peut très bien finir par se mettre à crier à pleins poumons et à se défendre bec et ongles.

 

Tu me protèges

 

Si une colombe est très attachante, elle s’attache beaucoup aussi.

 

Comme elle supporte mal la solitude, il est déconseillé de la laisser trop longtemps ou trop souvent seule à la maison. Au bout d’un moment, n’y tenant plus, elle se mettrait à brailler à tue-tête vous garantissant des problèmes de voisinages. Se sentant vite menacée ou insécurisée elle ne pourra s’empêcher de manifester son impatience très ostensiblement. Elle voudra s’assurer d’avoir votre attention.

 

C’est aussi pourquoi elle aime par-dessus tout, la présence de son maître qui la rassure par sa voix caverneuse, par ses bras bienfaiteurs qui lui donnent cette sensation d’être hors d’atteinte du mal. Celui qui prend soin d’elle est assuré de sa fidélité à toute épreuve.

 

Lorsqu’elle s’agace au contraire, une colombe peut se mettre à tournoyer farouchement allant jusqu’à charger les barreaux ou les vitres de sa volière et se blesser gravement. Une colombe qui a peur se montre très coléreuse, irascible.

 

Prendre la colombe pour un pigeon

 

Rares sont ceux qui peuvent comprendre l’attitude de Jésus lorsqu’Il chasse les vendeurs du temple. À première lecture, on peut penser que Jésus manquait de maîtrise de soi, qu’Il était colérique, intempestif. Mais c’est bien méconnaître l’Esprit-Saint qui L’habitait. Car en effet, la Bible décrit clairement comme le zèle de Sa maison est un feu dévorant. Que survienne une injustice, ce sentiment d’urgence, de colère, d’appréhension, surgit tel un geyser au plus profond de Ses entrailles, alors que la menace se fait trop pressante.

 

À ce moment précis, la colombe s’oublie…

 

Protectrice, la Colombe est capable de se mettre dans tous ses états. Le Saint-Esprit s’agace beaucoup contre les serpents qui font farce des bontés de Dieu pour abuser des pauvres, des veuves, des jeunes convertis. Dans l’urgence, Il s’exposera contre les pitons qui souhaiteront faire de la foi un commerce, séduire les plus faibles, ou encore gommer la liberté qu’Il a offerte à Ses tendres oisillons.

 

Il y en a qui prennent la Colombe pour un pigeon.

 

Fuyez, ne vous arrêtez pas1 !

 

Fuyez, sauvez votre vie2 ! Fuyez de Babylone3 (qui signifie le monde) ! Fuyez des mauvaises passions de la jeunesse4 ! Fuyez dans une autre ville quand on vous persécutera5, fuyez l’impudicité6, fuyez des lèvres de la femme adultère7, fuyez l’idolaterie8, fuyez l’amour de l’argent9, fuyez les honneurs10 !

 

 

Finalement, si une colombe connaît Sa force, elle connaît aussi Sa vulnérabilité. Sachant très bien qu’en nous l’esprit est bien disposé mais que la chair est faible11, le Saint-Esprit nous avertit inlassablement12.

 

Quand les fondements des justes sont renversés, il est parfois préférable de s’accrocher à Son bon dos et de fuir dans les montagnes comme des oiseaux13.

 

L’Esprit-Saint est mon meilleur garde du corps !

Prière :

« Seigneur, Tu es mon rocher, ma forteresse ; et à cause de Ton nom Tu me conduiras, Tu me dirigeras. Tu me feras sortir du filet qu’ils m’ont tendu ; car Tu es mon protecteur. Je remets mon esprit entre Tes mains ; Tu me délivreras, Éternel, Dieu de vérité14. Amen. »

Références :

RÉFÉRENCE :

 

1 Jérémie 4 v.6 : « Fuyez, ne vous arrêtez pas »

2 Jérémie 48 v.6 : « Fuyez, sauvez votre vie »

3 Jérémie 51 v.6 : « Fuyez de Babylone »

4 2 Timothée 2 v.22 : « Fuis les passions de la jeunesse »

5 Matthieu 10 v.23 : « Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre ville »

6 1 Corinthiens 6 v.18 : « Fuyez l’impudicité. »

7 Genèse 39 v.12 : « Il lui laissa son vêtement dans la main et s’enfuit au dehors »

8 1 Corinthiens 10 v.14 : « Fuyez l’Idolâtrie »

9 1 Timothée 6 v.10-11 : « Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux (…). Pour toi, homme de Dieu, fuis ces choses. »

10 Jean 5 v.41 (BDS) : « Je ne cherche pas les honneurs de la part des hommes »

11 Matthieu 26 v.41 : « Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation, l’esprit est bien disposé mais la chair est faible. »

12 Jérémie 7 v.13 (BDS) : « Puisque vous n’avez pas écouté quand, inlassablement, je vous ai avertis »

13 Psaume 11 v. 1-3 (S21) : « Comment pouvez-vous me dire : « fuis dans les montagnes comme un oiseau ? (…) Quand les fondements sont renversés, que peut faire le juste ? »

14 Psaume 31 v.5 : « …car tu es mon protecteur »

Ce message vous a plu ? Partagez-le à vos amis.

Ce message vous a plu ? Merci de nous donner votre évaluation :
Envoi
User Review
5 (3 votes)

SOYONS EN CONTACT

SOYONS CONNECTÉS

GOOGLE PLUS

INSTAGRAM

LINKEDIN

YOUTUBE