lundi, novembre 19, 2018
Banner Top

Jour 12 : Une colombe protège les siens

Verset de Référence

« Il te couvrira de ses plumes, et tu trouveras un refuge sous ses ailes. »

Psaume 91 v.4 LSG

Une colombe protège les siens

Dans la famille des colombes, mâle et femelle couvent à tour de rôle. Tout autant que le mâle nourrit, il couve.

 

Comme le Seigneur veille sur Sa parole en nous afin de pouvoir l’exécuter1, une colombe veille en permanence sur sa progéniture, pour la réchauffer, la faire grandir, la retenir près de son cœur, et surtout pour la protéger.

 

Une colombe est extraordinairement protectrice.

 

Une famille de colombes est très fusionnelle. Tout chez les colombes est programmé pour la transmission à leurs poussins.

 

Pour une colombe, exister c’est transmettre.

 

La ferme brûlée

 

Il était jadis dans le Connecticut, un fermier très dur mais très travailleur aussi. Très païen et rebelle à toute notion de foi, il ne croyait pas du tout en l’amour de Dieu, qu’il méprisait. Ce dernier faisait beaucoup pleurer sa pieuse épouse et donnait un grand fil à retordre à son pauvre pasteur dont aucun argument ne pouvait jamais parvenir à infléchir le cœur.

 

 

En un beau matin de printemps, parti en ville pour s’achalander en semailles, il ne revint que pour trouver sa ferme complètement calcinée, brûlée dans son entier, sans que rien n’ait pu être épargné. Ce pauvre bougre s’arrachait les cheveux, beuglait à n’en plus pouvoir, courait dans tous les sens tel une oie affolée. Horrifié, il gloussait comme un dindon en invectivant le Ciel de tous les noms d’oiseaux qui pouvaient bien lui venir à l’esprit.

 

 

Puis, éreinté, éploré, brisé, atterré, prostré, il croisa la carcasse noire, carbonisée et encore toute fumante de l’une de ses poules. Rageur, il lui administra un violent coup de botte.

 

 

C’est à ce moment précis que son cœur sembla s’arrêter… Il tomba à genoux, son chapeau sur la poitrine, éclata en sanglots et implora le pardon de Dieu pour la première fois…

 

 

Sept petits poussins venaient de surgir de la dépouille de leur mère, gazouillant et pleins de vie !

 

A l’abri de Ses ailes

 

Le fermier avait soudainement compris que Jésus a pris le lance-flamme à notre place. Aujourd’hui encore, l’Esprit-Saint s’engage totalement pour nous. Pour bien comprendre comment Dieu décrit ces sentiments de sainte jalousie, d’hyper-protection, de fidélité, de cœur-à-cœur que le Seigneur entretient à notre endroit, je vous invite à faire une pause et à lire le Psaume 91. Nous lisons ce Psaume et tout est dit.

 

Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut, repose vraiment à l’ombre du tout puissant. Le Seigneur Lui-même utilise souvent l’image de ses « ailes » qui nous couvent, nous couvrent et nous protègent. Si la Bible a choisi la Colombe pour représenter le Saint-Esprit, Jésus emploie aussi l’image d’une poule qui rassemble ses petits2. Les Psaumes font l’analogie des ailes comme des boucliers3 que nous pouvons même utiliser par la foi4.

 

Les dangers dans ce monde sont omniprésents. Nous protéger est une préoccupation constante du Seigneur. Protéger des religieux (qui sont des serpents), protéger des prédateurs, protéger des pièges des oiseleurs, protéger des feux, protéger du froid, protéger de la peur, protéger du diable (dans le combat spirituel), protéger des tentations, protéger de la mort, être notre haute retraite5, notre refuge, sont les exploits du Saint-Esprit en notre faveur.

 

L’Esprit-Saint me couve, me couvre et me découvre…

Prière :

« Merci pour Ta parole qui nous rassure par ces mots : « Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, et dont les péchés sont couverts6 ! » Mon cher Seigneur, non seulement Tu me couves, mais Tu me couvres et me découvres aussi. Tu découvres en moi un potentiel que Tu veux faire grandir pour que je devienne comme Toi. Je ne craindrai pas mes adversaires car Tu me couvriras de Tes ailes. Amen. »

 

Références :

1 Jérémie 1 v.12 : « …car je veille sur ma parole, pour l’exécuter. »

2 Luc 13 v.34 : « …combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes… »

3 Psaume 3 v.4 : « Mais toi, ô Éternel ! Tu es mon bouclier, Tu es ma gloire, et Tu relèves ma tête. »

4 Éphésiens 6 v.16 : « Prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi… »

5 Psaume 18 v.3 : « Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite ! »

6 Romains 4 v.7 : « Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, et dont les péchés sont couverts. »

Ce message vous a plu ? Partagez-le à vos amis.

Ce message vous a plu ? Merci de nous donner votre évaluation :
Envoi
User Review
5 (3 votes)

SOYONS EN CONTACT

SOYONS CONNECTÉS

GOOGLE PLUS

INSTAGRAM

LINKEDIN

YOUTUBE