samedi, février 16, 2019
Banner Top

Jour 6 : Prévenir des conflits

Verset de Référence

 « Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté :

C’est pourquoi, Ô Dieu, ton Dieu t’a oint

D’une huile de joie, par privilège sur tes collègues. »

Psaumes 45 v.7

Prévenir des conflits

Juste à l’entrée du Zoo de Cerza, dans les faubourgs de Lisieux en Normandie, une immense esplanade verdoyante vous accueille en un parc peuplé d’un troupeau de chèvres blanches et noires, comme si l’on avait voulu vous faire méditer sur le Ying et le Yang…

 

A peine arrivés, notre petite Justine s’écria :

  • « Papa, regarde ces deux-là, on peut aller voir 

 

Dans un éclat de rire, nous partîmes à toutes jambes pour nous rapprocher du ring. Car c’était un véritable spectacle de boxe française qui nous était offert ! Deux petites chevrettes hargneuses -l’une blanche et l’autre noire justement- se dressaient sur leurs pattes arrières, pour mieux se cabrer et se jeter à force de reins l’une contre l’autre, en un violent choc frontal.

 

Mais les rires de Justine se changèrent bientôt en profonde inquiétude :

  • « Papa elles vont se faire mal, il faudrait les séparer, elles vont se blesser !»

 

Au bout d’un moment, lassé du spectacle, je pris ma fille par la main et nous fîmes tout le tour du Zoo. A notre retour, des heures plus tard, quelle ne fût pas notre surprise de voir ces deux petites pestes qui poursuivaient leur bagarre exactement de la même manière et sans rien lâcher !

 

L’histoire de la transhumance en France1 ne cache pas que les plus grands stress des bergers et des animaux venaient souvent des disputes. Disputes entre animaux, disputes entre chiens, disputes entre bergers2, disputes entre bergers et villageois qui ne voulaient pas voir les troupeaux passer et salir leurs chemins, disputes entre les Seigneurs pour les taxes ou entre les bourgmestres qui organisaient même de véritables chasses à l’homme.

 

Un cuir en pleine fleur

 

Cette peau qui est percée lors des disputes – que le talentueux Philippe Legrand appelle la fleur – « est un élément organique très sensible composée en 3 couches. La partie supérieure de l’épiderme est une membrane très mince. C’est là où les poils sont fixés. Pour les mammifères, elle ne mesure pas plus de 1% de la peau.3 » Puis vient le reste de l’épiderme ou le derme – composé de la couche innervée et de la couche réticulaire- c’est de cette seule couche que l’on travaille le cuir. Vient enfin, le tissu conjonctif cutané qui, étant le lien entre la bête et le cuir, permet l’accrochage de la fleur à la bête.

 

Lorsque le tanneur travaille une peau, si l’implantation des poils est fine, ou si l’on ne voit que peu ou pas de pores d’implantation de poils, il doit vérifier si une correction de la fleur a été appliquée. Habilement, il étire le cuir sur les os du poing, la fleur tournée vers l’extérieur afin de constater si le dessin de la fleur est naturellement grossier ou pas. Un dessin grossier est le signe qu’il provient d’une vieille bête. La couche papillaire est dans ce cas plus résistante aux frottements que le consommateur lui fera subir.

 

Les peaux entièrement parfaites n’existent pas. L’expérience de la bête si elle n’est pas traumatique en fait au contraire toute sa valeur. Une plaie guérie n’est pas forcément un affaiblissement puisque les peaux ayant des blessures guéries conservent leurs qualités naturelles. Dans ce cas, il n’y aura pas d’affaiblissement de la structure du cuir. Au contraire, il sera plus solide à l’endroit des cicatrices par le raffermissement des fibres. Une cicatrice fait partie intégrante de la peau.

 

Les pasteurs ont l’expérience de ce genre de conflits interminables4. Alors, pour provoquer des glissades lors de leurs « coups de boules » malicieux5, les bergers déversaient de l’huile sur les têtes de leurs moutons rétifs.

 

Un cuir en pleine fleur est très beau, naturel et souple, il ne s’entretient qu’avec de la graisse et de l’huile…

Prière :

« Mon cher Seigneur, C’est aussi cela l’œuvre la grâce. C’est que même si les conflits de ma vie ont provoqué des déchirures, Ton Saint-Esprit déverse en chacun de nous Son remède fait de pardon et de miséricorde. Guéris ceux que j’ai blessés par les disputes de mon caractère et aide-moi à guérir aussi lorsque d’autres m’ont meurtri. Amen. »

 

Références :

1 Noel Coulet: Le Monde alpin et rhodanien. Revue régionale d’ethnologie1978  6-3-4  pp. 213-247, éditions Cérès.

2 Genèse 26 v.20 Les bergers de Guérar querellèrent les bergers d’Isaac, en disant : L’eau est à nous. Et il donna au puits le nom d’Ések, parce qu’ils s’étaient disputés avec lui.

3 Donné avec générosité par le Maître Tanneur Philippe Legrand – Manuel de tannage du cuir –

4 2 Tim 2 v.14 Rappelle ces choses, en conjurant devant Dieu qu’on évite les disputes de mots, qui ne servent qu’à la ruine de ceux qui écoutent.

5 Tite 3 v.9 Voilà ce qui est bon et utile aux hommes. Mais évite les discussions folles, les généalogies, les querelles, les disputes relatives à la loi ; car elles sont inutiles et vaines.

Ce message vous a plu ? Partagez-le à vos amis.

Ce message vous a plu ? Merci de nous donner votre évaluation :
Envoi
User Review
5 (2 votes)

SOYONS EN CONTACT

SOYONS CONNECTÉS

GOOGLE PLUS

INSTAGRAM

LINKEDIN

YOUTUBE