lundi, novembre 19, 2018
Banner Top

Jour 2 : L'équilibre

Verset de Référence

« Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre. »

1 Corinthiens 14 v.40

L'équilibre

Belles et resserrées, les rémiges primaires, secondaires et tertiaires font l’agencement de l’aile.

Mais celles, de toutes les plumes, qui ont attiré le plus mon attention, sont les rémiges primaires : ces grandes plumes –les plus grandes d’ailleurs– sont situées sur le rebord de l’aile de la colombe. Sur elles, la colombe s’appuie pour s’envoler puis, une fois en vol, ces solides pennes lui permettent de bien se diriger.

En les comptant je fus stupéfait de constater qu’il y en avait neuf sur chaque aile. Or, dans le Nouveau Testament on trouve exactement aussi –par analogie– neuf quartiers du fruit de l’Esprit1 et neuf dons spirituels.2

L’équilibre dans la vie spirituelle n’est possible que par la poussée synchronique de notre caractère d’avec nos dons.

 

Tourner en rond

 

Un beau jour de mon enfance, un robuste canard jaunâtre s’était envolé hors de la basse-cour. Ma mère me demanda :

  • « Freddy, s’il-te-plaît, prends une paire de ciseaux et va lui couper les plumes d’une aile, puis… remets-le à sa place dans le poulailler, voudrais-tu ? »
  • « Oh ! Bien sûr ! Ça va être amusant ! » –lui répondis-je, malicieux.

Aussitôt dit, aussitôt fait… quoique… je dois bien avouer qu’avec mes frères –que j’avais recrutés pour l’occasion– il nous aura fallu un bon moment pour parvenir à nos fins. Mais ensuite, quelle partie de rigolade !

Le roi avait perdu de sa superbe…

Ce pauvre bougre, se souvenant de son aisance passée, tentait frénétiquement de s’enfuir vers sa liberté chérie. Mais pour lui, tout avait changé. Ses tentatives avortaient inlassablement tandis qu’il atterrissait systématiquement dans le grillage. Quand il avait l’illusion d’y parvenir, il ne faisait en fait que tourner en rond.

 

N’empêchez pas3

 

Il en va de même pour ceux qui veulent la puissance sans travailler à leur sanctification ou pour les autres qui, au contraire, ne se concentrent que sur leurs vertus chrétiennes au mépris de l’apprentissage et de l’exercice des dons spirituels. Tous, tournent en rond.

Pour notre épanouissement personnel, pour la croissance de Son Église, pour que le monde croie, l’Église et le chrétien doivent pourtant équilibrer leur instruction et leur mûrissement dans ces deux domaines. La puissance sans la sainteté est souvent tout aussi inefficace au long cours que la sainteté sans puissance.

Préférer les fruits spirituels à la puissance spirituelle, ou la puissance aux fruits, revient à faire de la Colombe une autruche.

 

Que tout se fasse

 

Face aux risques de dérives qui ne manquent pas de survenir, Paul n’a jamais eu l’intention que rien ne se fasse dans l’église. Tout au contraire, son épître de 1 Corinthiens 14 est une sage tentative de fonder des bases saines pour que tout se fasse.

Pourtant, voulant s’affranchir des dangers, l’Église a trop souvent préféré interdire l’exercice du parler en langues et des dons spirituels par exemple, ou encore, à ne reconnaître qu’un seul type de ministères, ce qui revient à couper les plumes d’une des ailes de l’admirable Colombe.

 

Avec bienséance et avec ordre

 

C’est dans l’amour, avec bienséance et avec ordre que tout doit se faire en nous et parmi nous.4

Cet ordre5, c’est que la Parole de Dieu révélée –le Logos contenu dans la Bible– doit toujours exercer sa prééminence sur la Parole inspirée –le Rhéma– qui passe, lui, par le filtre d’hommes et de femmes imparfaits. Ainsi une prophétie ne doit jamais contredire la Bible. La Bible a toujours l’autorité finale. Nous sommes invités à examiner6, à contrôler, à corriger si besoin, afin de conserver une saine doctrine dans nos réunions. Mais pour autant, si l’on veut vivre la plénitude spirituelle, il faut oser ne jamais éteindre l’Esprit-Saint ni Lui empêcher de déployer Sa puissance parmi nous.7

L’efficacité séjourne dans l’équilibre.

Prière :

« Cher Seigneur, donne-moi Ton caractère et Tes dons. Apprends-moi la sagesse dans chacun de ces domaines et donne-moi suffisamment de foi pour ne jamais Te limiter dans ma vie ou dans la vie des autres. Je veux apprendre de Toi pour savoir m’envoler avec Toi dans les hauteurs de la volonté divine. Amen. »

 

Références :

1 Galates 5 v.22 : « Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. »

2 1 Co 12 v.7-11 : « Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ; à un autre, la foi, par le même Esprit ; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit ; à un autre, le don d’opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, la diversité des langues ; à un autre, l’interprétation des langues. Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. »

3 1 Corinthiens 14 v.39 : « N’empêchez pas de parler en langues. »

4 1 Corinthiens 14 v.40 : « Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre. »

5 1 Corinthiens 14 v.33 : « Dieu n’est pas un Dieu de désordre mais de paix. »

6 Actes 17 v.11 : « Ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. »

7 1 Thessaloniciens 5 v.19 : « N’éteignez pas l’Esprit. »

Ce message vous a plu ? Partagez-le à vos amis.

Ce message vous a plu ? Merci de nous donner votre évaluation :
Envoi
User Review
5 (1 vote)

SOYONS EN CONTACT

SOYONS CONNECTÉS

GOOGLE PLUS

INSTAGRAM

LINKEDIN

YOUTUBE